CatégoriesFichiers

folder icon 0 LE PROJET PEDAGOGIQUE

1. Construire le savoir

« L’enfant est le sujet du verbe construire »

La construction des savoirs est axée sur la personnalité de l’enfant. Il en est l’acteur et non le spectateur. Notre objectif est de faire comprendre à l’enfant pourquoi il apprend ce qu’il apprend.

 

A partir de situations-problèmes, de questionnements, l’enfant devient acteur de ses apprentissages. Il est capable de chercher l’information, de la traiter en vivant des essais et des erreurs. Il construit son savoir en cohérence avec le programme intégré et les socles de compétences. C’est par l’encouragement, le dialogue et en utilisant l’erreur comme source de progrès que nous verrons nos élèves comme des personnes en formation et en progression.

 

L’école rend l’enfant actif en lui proposant des outils qui lui permettent de s’approprier des connaissances et de développer sa personne. Elle les propose adéquatement en fonction du

cheminement de chacun.

 

Il exerce sa créativité pour trouver des solutions.

Chaque élève partage avec les autres, le chemin suivi,

les problèmes rencontrés et les solutions trouvées.

  1. Pratiquer l’évaluation formative

 

Elle permet à l’enfant et à l’enseignant d’être plus conscients de l’apprentissage qui se réalise et de le mener à bien. L’enseignant s’intéresse surtout à ce qui se passe quand l’enfant construit ses compétences et ses connaissances et non plus seulement à l’obtention d’un résultat , d’une réponse exacte d’emblée. En observant l’enfant, l’enseignant se rend compte des procédures utilisées et des obstacles rencontrés ; il peut ainsi lui proposer de nouvelles activités pour progresser vers un objectif à atteindre.

L’enfant peut continuer à grandir, à se former. Ce type d’évaluation se réfère au niveau de développement de compétences visées mais aussi des démarches les plus adéquates pour y arriver. Cette évaluation formative rend l’enfant acteur et responsable de son développement dans la mesure où elle s’accompagne d’une auto-évaluation.

  1. Assurer la continuité des apprentissages en cycles

 

 

 

Apprendre nécessite du temps et construire des compétences est un processus

long et complexe. Les enseignants gèrent en co-responsabilité les activités

du cycle.

Des cahiers référents suivent les élèves. Les enseignants, en

concertation, gèrent les apprentissages et mettent en place des

organisations qui permettent aux enfants les plus en difficulté

d’atteindre les exigences légales attendues. Un travail de remédiation axé sur la « prévention des difficultés » est assuré au cours des 6 années primaires. Celui-ci est amené auprès des enfants comme l’opportunité « de mieux rebondir » sans qu’aucun jugement ne soit porté.

Des concertations en école permettent la mise en place d’un continuum pédagogique de 2,5 à 12 ans davantage axé sur les techniques de gestions mentales et d’aptitude à exercer des transferts de connaissances et de compétences au sein des apprentissages.

  1. Différencier les apprentissages

 

Tous les enfants sont différents. Chacun a son rythme, sa personnalité, sa propre histoire, son « déjà acquis ». La pratique didactique devra s’efforcer de faire varier les stratégies d’enseignement de manière à ce que les enfants puissent utiliser leur stratégie d’apprentissage.

Ceci permettra à chacun de pouvoir mieux « être acteur » et de s’impliquer dans le fonctionnement de la classe et la construction de sa personne.

Différencier, c’est croire que tous les enfants sont capables de progresser.

  1. Pratiquer un métier collectif

 

Les enseignants, avec tous les partenaires de l’école, sont solidairement responsables de la mission qui est la leur dans l’école. La collaboration de tous est requise pour aider l’enfant à développer les mêmes compétences de 2,5 ans à 12 ans et pour assurer le développement global, à la fois affectif, psychologique, moteur et intellectuel. Ces objectifs nécessitent d’articuler les activités d’apprentissage dans les différentes matières, de vivre des activités-projets et des moments de liberté. Cela est possible grâce à un travail de concertation et d’ajustement permanent entre tous les enseignants.

  1. Construire une communauté ouverte sur l’extérieur.

 

Les personnes impliquées dans l’éducation de chaque enfant (direction, enseignants, parents, pouvoir organisateur, autres partenaires) doivent avoir le sentiment d’appartenir à une communauté engagée dans des projets collectifs enrichis par la diversité

 

de chacun.

L’ouverture de l’école sur l’environnement social, culturel et

économique va permettre de vivre, en partenariat, des projets

dans lesquels l’enfant deviendra un citoyen responsable de

demain, conscient de ses devoirs.

folder icon 1 PROJETS EDUCATIF

Notre projet éducatif

Le Petit Collégien

développe son autonomie, sa créativité,

ses apprentissages, son imaginaire.

Il sa prépare à être acteur

dans le monde de demain.

 

Le Petit Collégien

apprend à vivre en communauté

en accueillant, en partageant,

en rendant service.

Il est un artisan de paix.

 

Le Petit Collégien

construit un monde plus juste,

plus compréhensif, plus tolérant,

plus respectueux.

il est ouvert et s'enrichit des différences.

 

Le Petit Collégien

apprend à vivre dans son environnement

avec plaisir et respect.

Il est curieux, s'émerveille et

exprime ses émotions devant le beau.


folder icon 1 REGLEMENT DU PETIT COLLEGE

Règlement du Petit Collège

Bienvenue à toi qui viens de rejoindre notre école !

1. Une éducation à l’autodiscipline

Le Petit Collégien  pour être heureux dans notre école...

➢  A des droits :

- Le droit d'apprendre dans de bonnes conditions

- Le droit de passer des bons moments de récréation et de repas

- Le droit de vivre dans un environnement de qualité

- Le droit d'être en sécurité, d'être protégé contre toute forme de violence physique et verbale

➢  Pour que ces droits soient respectés pour tous, chacun à des devoirs.

Notre code de vie détermine ces devoirs en 4 tabous édictés par l'école, indiscutables et assortis de sanctions automatiques

Nous voulons y contribuer en ménageant en alternance, aux enfants, des moments de liberté et des moments de contraintes. Les premiers permettent de faire l’expérience de l’autonomie, les seconds sont tout autant indispensables parce que, à l’image de la société, l’école a ses lois qu’il faut apprendre à respecter même si elles limitent liberté et bon plaisir.

Voici en quelques lignes la manière de vivre en groupe dans notre école :

Les TABOUS :

Sont tabous au Petit Collège :

  • L’impolitesse
  • La violence physique
  • La dégradation du matériel
  • Le harcèlement (violences physiques où verbales répétées sur une victime).

Si tu respectes ces tabous, tu rendras agréable la vie commune au Petit Collège.

 

 

 

 

Le respect de ces tabous t’amènera à respecter et à être respecté par toutes les personnes présentes au Petit Collège.

Si tu ne respectes pas un de ces tabous, tu paraîtras devant le conseil de discipline.

Le membre de l’équipe éducative qui constatera le non-respect d’un tabou te le signalera. Il en informera ton titulaire de classe ainsi que le conseil de discipline qui se compose de 2 enseignants et de la directrice.

Tu seras alors convoqué devant le conseil de discipline pendant le temps de midi. Tu auras l’occasion d’expliquer les faits. Tu seras écouté et encouragé à modifier ton comportement et tu recevras une sanction.

Le système de sanctions progressives suivant sera appliqué :

  • La réparation de la faute commise
  • Un avertissement avec un travail
  • Un travail d’intérêt général
  • Une retenue encadrée par un enseignant avec travail
  • Un renvoi d’un jour avec travail.

Si le conseil de discipline, malgré les sanctions déjà remises, juge que l’enfant ne s’adapte pas à la vie de l’école et à ces tabous (récidives, pas d’amélioration du comportement), un dossier disciplinaire et un conseil de classe seront mis en place et  pourront mener à l’exclusion définitive de l’enfant (article 89 §2 du Décret du 24 juillet 1997).

Les sanctions prises au conseil de discipline sont mûrement réfléchies et irrévocables.

2. Les REGLES

Il y a aussi un ensemble de règles en accord avec les tabous.

Ces règles sont définies, adoptées et apprises au sein de ta classe. Elles sont indispensables à la vie harmonieuse dans l’école.

Il nous semble essentiel que tu comprennes bien la différence entre ce qui est important (les règles) et ce qui est incontournable (les tabous).

Si tu ne respectes pas ces règles, tu seras sanctionné par ton titulaire.

 

 

 

 

 

Points pratiques et recommandations pour les parents

1. Contacts parents – titulaires – direction

Les parents sont toujours les bienvenus à l’école.

Les communications peuvent être faites :

  • Verbalement avec le titulaire en dehors des heures de classes et de surveillance ET de préférence sur rendez-vous.
  • Lors des réunions prévues dans le calendrier
  • Sur rendez-vous avec la direction

Les rendez-vous peuvent se prendre par téléphone (064/ 33 20 05) ou par écrit par l’intermédiaire du journal de classe, de la farde de communications ou sous enveloppe. L’élève tient un journal de classe mentionnant toutes les tâches qui lui sont imposées. Cet outil doit servir de lien entre la famille et l’école par les communications que l’une et l’autre y inscriront.

Les parents exercent un contrôle en vérifiant et en signant le journal de classe quotidiennement et en répondant aux convocations de l’établissement.

En cas de nécessité, les parents peuvent rencontrer la direction dans son bureau. Un rendez-vous est vivement souhaité (064/33.20.05). Il est évident que le titulaire de classe ou la personne directement concernée est votre interlocuteur privilégié.

Il est demandé aux parents de contacter un enseignant en dehors des heures de cours ou des surveillances et de préférence sur rendez-vous.

Tout conflit vécu à l’école reste un problème d’école. C’est donc à l’école qu’incombe le devoir de l’assumer. Nous demandons aux parents de prendre contact avec les enseignants ou la direction et de ne pas essayer de régler eux-mêmes le problème.

Tout conflit extérieur à l’école reste à l’extérieur de l’école.

2.Bulletins

Les parents signent le bulletin après chaque période d’évaluation et le remettent au titulaire au plus vite.

3. Horaire

La ponctualité est une qualité importante. L’enfant qui arrive en retard en classe perturbe et est perturbé. Les parents ont la responsabilité d’amener leur(s) enfant(s) à l’heure. Tout retard est noté dans le journal de classe. En cas de retards répétés, les parents sont convoqués par la direction de l’école.

 

 

 

6h30 : Le PETIT COLLEGE ouvre ses portes

Une garderie payante est organisée dans les locaux du Petit Collège jusqu’à 7h30. A partir de 7h30, pour les primaires, une surveillance est assurée par un enseignant jusqu’à 8h20. Pour les maternelles la garderie se prolonge jusqu’à 8h00. Un enseignant prend alors le relais jusqu’à 8h20. Le prix de la garderie est de 1,20 € l'heure.

8h30 : Début des cours. Les enfants rentrent en classe.

Pour assurer à vos enfants une ambiance studieuse, nous demandons aux parents de sortir de la cour de récréation sans tarder.

12h10 : Fin de la matinée pour les maternelles et les primaires.

Pour des raisons de sécurité, la grille de l’école sera fermée dès 12h15. La rentrée se fait alors par la petite grille (sonnerie et ouverture automatique)

Nous demandons aux enfants qui rentrent dîner à la maison de revenir entre 13h00 et 13h25.

15h15 : Fin des cours.

A 15h15, ouverture de la grille du Petit Collège. Chaque parent est prié de bien vouloir venir rechercher son enfant en classe. Les enfants possédant une carte de sortie quittent l’école.

A 15h25, les titulaires accompagnent les enfants à la garderie et à l'étude.

15h30 : Une étude et une garderie payantes sont organisées jusqu’à 16h10.

Après 16h10 , tous les enfants encore présents vont à la garderie située au réfectoire  (possibilité jusqu’à 18h00 au prix de 1,20 € l'heure).

Le mercredi après-midi, une garderie et activités payantes sont prévues jusqu’à 18h00 dans les locaux du Petit Collège.

4. Parking

Les parents respecteront les emplacements de parking réglementaires et le passage pour piétons. L’idéal est de vous garer et de venir chercher votre enfant à pied.

5. En cas d’absence

Sont considérées comme justifiées les absences motivées par :

  • L’indisposition ou la maladie de l’élève couverte par un certificat médical ou une attestation délivrée par un centre hospitalier dès le 2ème jour d’absence consécutif
  • Toute convocation ou attestation délivrée par une autorité
  • Le décès d’un parent ou d’un allié de l’élève jusqu’au 4ème degré

 

  • Un cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles laissé à l’appréciation de la direction.

!!! Toute absence pour d’autres motifs sera considérée comme non-justifiée et soumise à l’appréciation de la direction. A la fin de chaque mois, la direction doit transmettre à la Direction générale de l’enseignement obligatoire la liste des absences injustifiées !!!

 

Ainsi, sont considérées comme non-justifiées les absences pour convenance personnelle ( fêtes ne figurant pas au calendrier fixé par la Fédération Wallonie Bruxelles, anticipation ou prolongation de congés officiels,…)

 

6. Tenue vestimentaire, hygiène corporelle et alimentaire.

« Laissez son enfance à votre enfant ! »

Marquez tout ce qui appartient à votre enfant.

La tenue vestimentaire doit être correcte, décente et adaptée aux conditions météorologiques.

Une allure générale négligée ou anormalement fantaisiste n’est pas admise. Sont interdit(e )s au Petit Collège :

  • Les boucles d’oreilles pour les garçons, piercing, faux tatouages, vernis à ongles, maquillage et faux ongles.
  • Les chaussures à talons, les crocs, les sabots et les tongs (peu pratiques et risquées lors des jeux en récréation)
  • Les mini-jupes, shorts trop courts et tee-shirt à fines bretelles
  • Le port du training est interdit sauf le jour de psychomotricité en maternelles
  • Le port d'une casquette ou d'un chapeau est interdit en classe ou dans les locaux du Petit Collège
  • Des coiffures jugées extravagantes ou en inadéquation avec l’image du Petit Collégien

Les cheveux doivent être propres et régulièrement contrôlés par vos soins. Attention aux poux !

N’envoyez pas votre enfant à l’école avec des objets précieux : bijoux et montre de valeur, jeux coûteux,…

Sont interdits : baladeurs, consoles de jeux portables, mp3, tablettes, talkie-walkie, objets dangereux ainsi que tout autre objet que l’équipe éducative jugerait contraire au bon épanouissement des enfants ! ! !

L’usage du GSM est STRICTEMENT INTERDIT ! ! !

L’école entrant dans un projet de collation saine, nous demandons aux parents de veiller à équilibrer au maximum la collation de leur enfant : eau, jus, fruits, laitages, biscuits seront privilégiés aux sodas, chips, bonbons, etc…

AUCUN repas ne sera plus réchauffé à l’école sauf pour tout enfant tenu de suivre un régime alimentaire particulier.

7. Les cours d’éducation physique et de natation sont obligatoires

La participation financière pour l’entrée à la piscine est fixée à 1,20 €.

Un certificat médical ou un mot écrit des parents est nécessaire pour dispenser l’enfant de ces cours. Leur importance pour la santé et le développement global et harmonieux des élèves est indiscutable. Abuser des mots d’exemption non fondés fait du tort à l’enfant. Les enfants qui ne participent pas au cours de natation auront un travail et seront dirigés dans une classe. Un équipement en ordre est indispensable pour profiter pleinement de ces cours.

La tenue demandée par le professeur est la suivante :

==>  pour la gymnastique, l’enfant aura besoin d’un tee-shirt blanc uni, d’un short bleu, de babys unis ou noirs et de chaussures de sport pour l’extérieur. La tenue sera marquée au nom de l’enfant et lavée régulièrement.

==> pour la natation, d’un bonnet de bain, d’un maillot classique pour les garçons (les bermudas sont interdits) et d’un maillot une pièce pour les filles.

 

3.Les assurances

Tout accident, quelle qu’en soit la nature dont est victime un élève dans le cadre de l’activité scolaire, doit être signalé, dans les meilleurs délais, à l’école auprès de la direction ou d’un enseignant.

Le Pouvoir Organisateur a souscrit des polices collectives d’assurances scolaires qui comportent deux volets : l’assurance responsabilité civile et l’assurance couvrant les accidents corporels survenus à l’assuré.

  1. L’assurance responsabilité civile couvre les dommages corporels ou matériels causés par un des assurés dans le cadre de l’activité scolaire. Par assuré, il y a lieu d’entendre : les différents organes du PO, le chef d’établissement, les membres du personnel, les élèves, les parents, les tuteurs ou les personnes ayant la garde de fait de l’enfant. Par tiers, il y a lieu d’entendre toute personne autre que les assurés. La responsabilité civile que les assurés pourraient encourir sur le chemin de l’école n’est pas couverte.
  2. L’assurance « accidents » couvre les accidents corporels survenus à l’assuré, à concurrence des montants fixés dans le contrat d’assurances y compris sur le chemin de l’école. L’assurance couvre les frais médicaux, l’invalidité permanente et le décès. Les parents qui le désirent pourront obtenir une information complète relative au contrat d’assurances.

En cas d’accident survenu à un élève, les parents (ou la personne investie de l’autorité parentale) en sont avisés le plus rapidement possible par l’école et assurent la

 

 

continuité des soins. Un formulaire d’assurance qui sera complété par le médecin lors de la première visite leur sera remis.

Tout accident survenu sur le chemin de l’école doit être signalé le lendemain au plus tard à la direction. Il est alors souhaitable de faire appel à des témoins.

4.Adresses utiles

Madame FAUCON Annie, Présidente

du Pouvoir Organisateur

Rue de Merbes, 25

7130   BINCHE    064/23 99 99

Centre Psycho-Médico-Social Libre

Avenue Marie-José, 48

7130   BINCHE    064/33 73 24

 

Centre de Santé de Jolimont

Inspection médicale scolaire

Rue Ferrer, 196

7100   Haine-Saint-Paul   064/22 68 86

Les enfants et les parents prennent connaissance de l'ensemble de ces dispositions. Les parents aident leur enfant à s’y conformer, en collaboration avec l’équipe éducative.

Pour lecture et accord.

Signatures :

L’élève                                                                     Les parents

Qui est en ligne ?

Nous avons 76 invités en ligne

Nombre de visiteurs

Newsflash